Un Cinéphage


  • Accueil
  • > DTV
  • > Stuck : Chronique d’un accident ordinaire
« | Accueil

Stuck : Chronique d’un accident ordinaire

Cette semaine dans les bacs, on notera la sortie d’un film intimiste, angoissant et fort signé Stuart Gordon, le papa de (entre autres) Reanimator et de Fortress.

Une œuvre qui aurait mérité une sortie sur grand écran et qui débarque dans l’hexagone 4 ans après sa réalisation faute de distributeurs.

Stuck : Chronique d'un accident ordinaire dans DTV

 

Inspirée d’une histoire vraie , l’action se passe dans une petite ville tranquille où on suit le calvaire d’un homme (Stephen Rea, impeccable) victime d’un accident de la route et qui se retrouve séquestré par la conductrice qui l’a renversé (Mena Suvari, méconnaissable en infirmière hystérique).

Sobre dans sa réalisation, proprement terrifiant dans ces moments forts, Stuart Gordon arrive à distiller une ambiance irrespirable par moments et à transformer un fait divers (aussi sinistre que cruel) en un véritable thriller psychologique malgré le manque criant de moyens mis à sa disposition.

Le film est littéralement porté par ses deux interprètes principaux, on a mal pour Stephen Rea dans ses tentatives désespérées de se libérer de sa prison de verre et de tôle et on oscille entre pitié de dégout pour Mena Suvari, dépassée par les évènements et qui se retrouve prise dans un engrenage qui la dépasse. Des scènes chocs (celle de la collision est à la limite du supportable), des acteurs justes et des moments de tension qui vous feront vous recroqueviller dans votre fauteuil. Un vrai thriller malgré des moyens visiblement plus que limités et une photo grisâtre qui irait plus à une chronique sociale à la Ken Loach qu’à un film de genre assumé.

Papie Gordon a de beaux restes, dommage qu’il soit boudé par les distributeurs, il arrive toujours produire des films dont la qualité et l’efficacité dépassent de loin certaines bobines à l’affiche en ce moment.

Un pur moment d’angoisse dont il serait bien dommage de se passer.

 


Laisser un commentaire

le cinématographe |
liensdefilms |
BLOG A PART! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon ciné à moi
| FESTIVAL DE CANNES 2010
| cinevedettelasuite